Tabarka Autrement, le regard d’un photographe du Cospe sur la région

0
211 views

La saison estivale commence à Tabarka sur les chapeaux de roue. Après l’ouverture de La Cigale Golf Tabarka http://www.lacigaletabarka.com et l’imminent début du Festival International de Jazz http://www.tabarkajazzfestival.com , voici venu le tour de l’ONG italienne, COSPE, à mettre en place sur l’esplanade de la ville une exposition de photographies. Tabarka Autrement est l’intitulé de cette exposition de Roberto Mondin qui se tient jusqu’à la fin du mois de juillet 2017.  Par Grazia Vulcano

Depuis plusieurs années, COSPE, intervient dans cette région avec un travail de fond sur la prise de conscience et le renforcement de compétences des communautés dans la gestion et la revendication des ressources naturelles et culturelles.

Ce projet de photos est coordonné par l’ONG de Florence et s’intègre dans le programme de soutien de la filière de la pêche d’eau douce et de la création d’emplois pour femmes et jeunes dans la région du Nord Ouest de la Tunisie.

Cofinancée par la coopération Italienne et le ministère de l’Agriculture Tunisienne, l’exposition est ouverte au public pendant tout l’été. Elle propose des portraits des habitants, évoque leur quotidien et révèle leur capacité de résistance à la difficile période de transition que le pays est en train de vivre.

Les contenus proposent ainsi à la population résidente, aux visiteurs et touristes de passage de nouvelles clés de lecture sur la vulnérabilité des ressources locales.

Ce projet se veut aussi une contribution à une nouvelle narration de Tabarka, ne limitant pas son prestige au Festival de Jazz et aux vacances all-inclusive.

Tabarka Autrement propose une réflexion sur la tutelle du territoire et ses richesses. Celles-ci sont à la base du développement de nouvelles filières porteuses de production locale et de qualité. Elles posent les jalons de l’écotourisme, secteur prometteur et porteur pour cette  région de Tunisie.

LEAVE A REPLY