Bribri ou le vêtement qui garde le Tunisien au fond de chacun de nous !

0
2 561 views

«Je m’appelle Myriam Bribri et c’est aussi le nom de ma marque. Je travaille principalement sur la kachabeya qui est un produit phare de mes collections. Le premier produit sur lequel j’ai travaillé est le sac « makhla « . Voilà ce que dit d’elle-même la jeune artiste quand on l’interroge. Elle définit sa marque comme étant Tunisienne, qui vend des produits vestimentaires artisanaux. Juste pour garder le TUNISIEN au fond de nous!

 Myriam Bribri vend toujours ses produits en ligne et les envoie par la poste. Les prix, notamment celui des « kachabeyas » se situent entre 50 et 80 dt, mais le cœur de son ambition et projet sont l’autogestion et la résistance. Pour la jeune femme, « il faut résister contre le made in chine et le capitalisme. Dès le début, j’ai cherché comment produire tunisien et authentique. Je veux produire et penser utile. C’est mon combat à moi. Ma manière de dire, nous sommes là. Nous sommes tunisiens. Nous existons ! »

Dans son travail, penser aux couches défavorisées, aux étudiants et aux sans emplois est permanent. Forte d’un master en droit des affaires fonciers, Myriam est aussi et surtout blogueuse et activiste: «  Je travaille sur la question de mouvements sociaux et suis formée en journalisme citoyen. Mes parents sont des artisans. Mon père était un professionnel de la confection de « djebba », « kachabeya », « burnous », « farmla », »kadroun ». Ma mère fait du crochet, de la « chabka » et presque toutes les broderies »

Les « kachabiyas » de Bribri connaissent un véritable succès. Elles se vendent de partout et le bouche à oreille fonctionne à merveilles. Ses clients sont principalement des jeunes et son travail répond à ceux qui veulent porterdes vêtements simples qu’ils peuvent porter partout.

Bribri : Cité Tina. Sfax.

Mail: mariembribri4@gmail.com

Facebook: https://www.facebook.com/BriBri-1407492239570672/

Tel: ( 216) 27 331 952 ou le 55 991 422

LEAVE A REPLY