En 1987, la sortie de son premier album “The lion and the cobra” la fait connaître mais c’est en 1990 avec “I do not want what I haven’t got” (je ne veux pas ce que je n’ai pas) et la reprise d’un titre de Prince “Nothing compares to you”, disque de platine, qu’elle fera le tour du monde.

On l’a connue dans la veine folk d’un Dylan, flirtant avec le rock punk, puisant dans le reggae un certain mysticisme ou, plus récemment, revenant à ses racines irlandaises mais elle reste avant tout l’icône subversive de la scène pop/rock. Les cheveux ras, un visage qui a gardé toute sa pureté, elle est surtout une voix portée par la passion dont elle maîtrise aussi bien la douceur jusqu’au murmure que la violence jusqu’au cri. Elle revient avec un neuvième album qui la contient toute entière. Le titre est d’ailleurs là pour le rappeler “How about I be me (and you be you)” qu’on pourrait résumer par “Etre ce que l’on est”.

Qu’elle chante la dernière chanson d’un père à son fils, l’amour sans illusion, l’éloignement ou la rage de voir la foi des croyants ébranlée par ceux qui sont censés la servir, elle se donne corps et âme pour dire la souffrance mais aussi la rédemption, l’amour et la colère, la perte et le sentiment de justice. Elle a su faire de sa fragilité une force, ne trichant jamais avec l’émotion, ce qui donne à chacune de ses apparitions sur scène un caractère unique où la ferveur de son public répond à son extraordinaire présence.

LINE UP

  • Sinead : O’Connor Chant / Guitare
  • Graham : Henderson Claviers
  • Robert : Macintosh Guitare
  • John : Reynolds Batterie
  • Clare : Kenny Basse
  • Brooke : Supple Guitare

Rendez vous: Jeudi 4 avril 2013

Source: Communiqué

{mainvote}