René Trabelsi remobilise les troupes à Tabarka et inaugure le Golf de la Cigale

0
435 views
René Trabelsi Inauguration Golf-5

Là où il passe, il apporte quelques solutions, fait des propositions audacieuses et apporte beaucoup d’espoir. Lui, c’est Réné Trabelsi,le Ministre du Tourisme Tunisien. Avec son embonpoint et son empathie naturelle envers les gens, il mobilise les opérateurs, les acteurs de la société civile des régions qu’il visite de façon méthodique depuis sa prise en main d’un secteur qui fait rentrer des devises précieuses par les temps qui courent.

Son dernier déplacement en date, le 18 mai en marge de la visite du Chef du gouvernement, est celui de Tabarka. Durant cette visite de travail, le ministre du tourisme a inauguré, entouré de son staff, des représentants de l’Etat et des représentants régionaux, La Cigale Tabarka Golf.

René Trabelsi était accompagné de Hichem Ben Hmed, Ministre des transports avec qui il a longuement échangé sur les opportunités que représente l’Aéroport International de Tabarka.

Ravi de la réouverture du golf, René Trabelsi a déclaré que : “La Cigale Tabarka Golf répond aux standards internationaux, s’inscrit dans la qualité et n’a rien à envier aux meilleurs golfs d’Europe et du monde. Il faut communiquer, ramener des stars et des professionnels du golf et mettre en avant le Footgolf, un produit aussi nouveau qu’original”

Inauguré en 1992, la Cigale Golf Tabarka a subi une cure de jouvence et vient de ré-ouvrir après un chantier qui a duré plus de 3 ans. Toutes les surfaces de jeu du golf ont été  ressemées, une rénovation totale des trois lacs avec des berges rocheux, ainsi que les routes et chemins ont été refaits. Désormais, le parcours peut aussi accueillir des manifestations de FootGolf. Celui-ci le a été homologué  et constitue aujourd’hui un des plus beau parcours de FootGolf au monde.

Durant sa visite, René Trabelsi n’a cessé de marteler les verbes communiquer, marketer, faire découvrir cette région, intéresser les opérateurs,…

Il faut préciser que le potentiel de la région est aussi énorme que le gâchis. Avec une offre de 1900 lits, et à peine 2 ou trois hôtels ouverts, la destination ne peut pas mobiliser la programmation des Tours Opérateurs. Elle peut encore moins répondre à toutes les demandes de tourisme individuel faute du nombre réduit des hébergements alternatifs. Tabarka propose uniquement 3 maisons d’hôtes.

Ceci étant dit, René Trabelsi a proposé de mettre l’accent sur l’environnement de la zone touristique. Il s’est engagé à mobiliser les propriétaires des hôtels fermés à ré ouvrir leurs structures. Il a précisé ce qui suit: “Que ceux qui n’ouvrent pas pour cette saison, améliorent les façades de leurs hôtels fermés. On ne peut laisser cette image d’abandon coller plus longtemps à Tabarka.” Voilà, c’est dit et cela a le mérite d’être clair!

Par ailleurs, le ministre du tourisme a réitéré son soutien au Festival International de Jazz et au festival Helma qui se tiendra à la mi-juin et qui draine plus de 50 000 personnes.

SHARE
Previous articleDar El Gaïed: L’art de recevoir !
Next articleUNIKCHIC, la plateforme du luxe tunisien
Journaliste et expert en communication, elle est la fondatrice du guide et magazine de voyage 1001Tunisie. A été Conseiller auprès du ministre du tourisme tunisien et reçu le Prix de l’Innovation Google Tunisie (Juin 2013). Passionnée de son pays, elle en connait les moindres recoins et a collaboré sur plusieurs livres, émissions tv, projets de développement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here