Le contenu de la réunion du ministre des Technologies de communication avec son homologue suédois

Le ministre des Technologies de la communication, Nizar Bennaji, a effectué les 16 et 17 mai une visite de travail dans la ville de Stockholm, accompagné d'une délégation de hauts responsables, à l'invitation de son homologue suédois.

D'ailleurs, le ministre suédois de l'Administration publique, Erik Slottner, et un certain nombre d'experts suédois dans le domaine du numérique se sont rencontrés au siège du gouvernement suédois, où la réunion a discuté des moyens de renforcer la coopération tuniso-suédoise et d'échanger des expériences et des expertises dans de nombreux domaines du numérique. domaines, tels que :
• Le cadre législatif dans le domaine numérique
• E-gouvernance et développement de services numériques destinés aux institutions et aux citoyens
• Solutions d'identité numérique et de confiance numérique pour sécuriser les services numériques.
• Stratégie d'intelligence artificielle
• Stratégie de cybersécurité
• Plateformes de logement, de cloud computing et d'interconnexion brune
• Infrastructures numériques et réseaux de communication, notamment les réseaux 5G…
A l'occasion, Nizar ben Naji a passé en revue les axes de la stratégie numérique nationale et de la gouvernance sectorielle des technologies de communication dans notre pays.

Il a également abordé la réglementation des niveaux de services de confiance numérique, les piliers de la stratégie nationale de cybersécurité et les fondements de la stratégie nationale pour l'intelligence artificielle.
Dans le même contexte, il a présenté la feuille de route pour le développement des réseaux de cinquième génération en Tunisie, considérée comme une étape importante vers la réalisation d'une transformation numérique globale.
A l'issue de l'entretien, les deux parties ont souligné la solidité des relations bilatérales entre la Tunisie et la Suède, et ont exprimé leur souci de continuer à renforcer cette coopération dans les domaines d'intérêt commun, de manière à contribuer à la réalisation des aspirations des deux pays en matière de ce champ.