THUCCABOR est un village qui se trouve à Medjez El Bab, dans le gouvernorat de Béja. Ici, dans les environs d’un site archéologique datant de l’ère romaine, un arc de triomphe en est encore le témoin, se trouve un champ de cinquante hectares d’oliviers biologiques.

Ce champ d’oliviers est cultivé par un papa et ses deux fils, Salah et Maher, pour qui la terre est une obligation de mémoire et de résultats et l’olive et son jus une passion. Pour les Ben Smael, propriétaire de la Ferme THUCCABOR https://www.facebook.com/salahbenismaile/ la filière n’est pas seulement une question de rentabilité. Celle-ci est conçue comme un défi permanent. Par Amel DJAIT

Le champ d’oliviers bio de la ferme Ben Smael à Thuccabor
Oliviers bio de la ferme Ben Smael à Thuccabor
Oliviers, variété CHETOUI, de la ferme Ben Smael à Thuccabor
Oliviers, variété CHETOUI, de la ferme Ben Smael à Thuccabor
La récolte des olives se fait à la main. Elle s’effectue dans des caisses alimentaires une heure avant leur pression pour en obtenir un jus d’une grande qualité.

Les olives sont pressées dans les 15 mns

Une bonne huile se prépare sur l’arbre mais pas seulement explique Salah Ben Smael: “L’huile se prépare à la plantation, à l’arrosage, à la taille, à la prise de décision de la cueillette du fruit et au temps que l’on met à en extraire le jus. Une fois cueilli, les olives sont vite lavées et passées à la pression. Nous avons une huilerie moderne et sommes attentifs à tous les détails comme les 10 ou 15 minutes qui s’écoulent entre la récolte et la pression des olives ou encore la température qui ne doit excéder les 25° pour avoir une vraie pression à froid! ”

Les olives sont lavées, une fois, puis deux, puis trois avec leur pression
L’huilerie THUCCABOR est équipée des dernières technologies en matière d’extraction de l’huile en deux phases et sans ajout d’eau.

Dans la Ferme THUCCABOR, on ne fait pas de rajout d’eau non plus dans la pâte obtenue après le broyage des fruits.

Dans l’huilerie, Salah Ben Smael contrôle la température qui ne doit pas excéder les 27 °
pour avoir une pression à froid.

Une huile d’olive pressé à froid

Pour garantir la qualité PREMIUM à l’huile d’olive THUCCABOR, il convient de contrôler la température au niveau de toutes les étapes de la production, soit au niveau du broyeur, du malaxeur et du décanteur.

Les fruits fraîchement récoltés produisent un jus d’olive d’une grande qualité.

Le résultat de cette pression est une huile d’olive biologique Extra Vierge produite à partir de la variété des olives «chétoui» . Très fruitée, cette huile renferme des teneurs en composés phénoliques très élevés garantissant plus de stabilité et de résistance contre le phénomène d’oxydation.

C’est grâce à ces spécificités que  l’huile d’olive Extra vierge et certifiée biologique, Triomphe de Thuccabor, s’exporte aujourd’hui au Japon, en Italie, dans les pays scandinaves… Maher Ben Smael n’est pas peu fier de déclarer que son huile d’olive est sur la table de Poutine. Elle orne aussi les tables de grands restaurants dans le monde”dit-il.

Maher Ben Smael dans la boutique où l’entreprise vend des huiles d’olives, des miels, des herbes aromatiques, de l’ail en poudre, du couscous…
La dégustation se fait dans une salle mitoyenne à l’unité de production. Fruitée, piquante, complexe, souple, verte intense, robuste…Autant de qualificatifs que l’on découvre au fur et à mesure de la découverte du produit.
1001Tunisie trône dans la salle de dégustation de l’huile d’olive THUCCABOR

Crédit photo : Pierre Gassin