“Alf Thneya we Thneya” : Les initiatives culturelles privées, un brin de folie et de l’acharnement

0
530 views
Balcon

Dans ce nouvel épisode d'”Alf Thneya we Thneya”, sponsorisé par l’Arab Tunisian Bank   www.atb.tn nous vous emmenons à la découverte d’espaces culturels en Tunisie hors du commun. Imaginés et mis en place par des jeunes acteurs de la société civile et des créatifs engagés ces espaces sont des compromis entre des ateliers de créations artistiques et des espaces culturels et d’animations. Entre l’Atelier 271 à Agareb, Le Balcon à Sfax et “Rihet Lebled” à Montfleury, petit tour des initiatives.

Pour écouter le soundcloud:

Rihet Lebled, ou quand l’art et le design émergent d’un dépotoir

Lassaad Zouari, propriétaire de “Rihet Lebled”, se présente comme un designer et un agitateur culturel qui a vécu à l’étranger pendant plus de 20 ans. Son centre qui se trouve à Montfleury se compose d’un théâtre, d’un café-bibliothèque et d’un centre de création artisanale. “Rihet Lebeld” dispense aussi divers programmes d’initiation pour les enfants en musique et en peinture.

Atelier 271 Agareb : Pour s’opposer à la centralisation de la culture

Dans la ville d’Agareb, une décharge d’ordures a été transformée en centre artistique. Un groupe de jeunes passionnés ont tout simplement décidé d’y créer un lieu de culture dont bénéficieront les habitants de la région. « Changer les mentalités et adoucir un regard souvent conservateur et méfiant  » est le défi majeur des animateurs du lieu.

Selon Wassim, directeur artistique de l’Atelier 271 la démarche se résume comme suit : «Nous avons choisis Atelier 271 en symbole de la distance qui nous sépare du siège du Ministère de la culture. Nous avons créée notre atelier artistique en plein centre de la ville, là où se tient le marché hebdomadaire. Notre association “Enfance et jeunesse” a pour credo la culture se trouve partout et tout le monde y a droit! Nous visons à participer à décentraliser la culture en Tunisie. Grâce et par cet atelier, nous avons pu changer certaines habitudes des habitants de la région » détaille Wassim, non sans fierté et ténacité.

L’Atelier 271 se compose d’une salle de cinéma, d’une salle de projections qui se transforme en cas de besoin en théâtre en plein air, d’une bibliothèque assemblant plus de 5000 livres d’art et d’un espace de coworking.

L’Atelier 271 ne lâche rien. Le prochain défi est tout autant original que méritoire et l’idée est de faire porter de plus en plus l’attention sur Agereb, une ville industrielle austère. Pour Wassim et l’association un nouveau projet pointe du nez :  « Actuellement, nous sommes en train de travailler sur un projet assez fou; la plus petite galerie dans le monde. Sa taille ne dépassera pas le 1 mètre carré. Il s’agit d’une galerie de pop art à travers laquelle nous aimerions entrer le Guinness Book. C’est un projet qui nous tient vraiment à cœur ! ».

Initiatives culturelles privées : Des obstacles dépassés

Les ressources financières pour animer l’Atelier 271 sont faibles et le travail élaboré en revanche est énorme. L’Association “Enfance et jeunesse” fournit d’importants efforts pour promouvoir le cinéma et le théâtre dans toute la région. D’ailleurs, récemment, elle a organisé un festival de cinéma en marge des JCC, dans une huilerie encore en activité. Cet événement a pu drainer plus de 1000 personnes.

L’Association “Enfance et jeunesse” ne cesse de faire parler d’elle surtout après avoir créé la surprise en exploitant un petit balcon en plein coeur du centre de la ville de Sfax. Initié il y a deux ans la Balcon est une scène culturelle éphémère qui reçoit des artistes de tous bords. quand le Balcon organise un concert musical, c’est l’ensemble de la médina de Sfax qui est totalement bouclée par le nombre impressionnant des spectateurs de différentes tranches d’âge qui affluent de partout.

Cet espace culturel et alternatif, moderne et libre est géré par Sami Bahri qui nous en dit plus : « A travers notre atelier, nous avons voulus redonner vie à la Médina de Sfax. Celle-ci est trop oubliée et délaissée. Le projet a vu le jour au moment où les Tunisiens n’avaient plus d’espoir et de confiance dans l’avenir politique et économique du pays. Nous avons  voulus, à travers l’art, remonter le moral  et faire apprécier et réapproprier, de nouveau, l’espace de vie qu’est la superbe médina de Sfax . Lors de nos événements, le sourire revient sur tous les visages et l’économie locale est dynamisée », a-t-il conclu.

Alf Thneya we Thneya », en partenariat avec Arab Tunisian Bank  est diffusé chaque vendredi, samedi et dimanche sur Express FM (103.6 Mhz à Tunis, 104 Mhz à Sfax, 100.2 Mhz à Bizerte, 106 Mhz au Cap Bon, 91.1 Mhz à Sousse, 104.5 Mhz à Mahdia et Monastir).

Productrice : Amel Djait pour www.1001Tunisie.com
Production : Express FM
Producteur exécutif : Streaming HD
Crédit photos: Pierre Gassin

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here