Une première à l’échelle nationale: le concours tunisien des produits du terroir

0
2 241 views

Accès interdit au public, une vingtaine de tables séparées et alignées, une mise en place au centimètre prés, 57 personnes pour être exacte, pas une seule chaise de vide et pourtant, un silence éloquent, ceci est bien une première en Tunisie.
Salle archicomble et tout le monde est exactement là où il doit être. Chacun porte un badge, il semble que chaque personne a un rôle bien précis, pas la trace d’un importun.

Des chefs de cuisine en uniforme qui attendent d’être servi, tout porte à dire qu’il s’agit bien d’un concours. Le premier concours Tunisien des produits du terroir. Un concours qui a eu lieu le 29 novembre 2017 au palais des sciences à Tunis.

Nappes blanches, rideaux noir, costumes, cravates et « chéchias », une touche authentique mais typiquement tunisienne. Les émotions portées par les mots de bienvenue prouvent qu’il y’ a eu une préparation et un travail acharné avant cet instant, l’instant tant attendu, celui de marquer le début du concours.

Les présentations sont faites place aux choses sérieuses, 19 tables et chaque table compte trois personnes, trois profils différents, un producteur, un spécialiste et un consommateur par table. Les fiches d’évaluations sont distribuées tout le monde s’impatiente, les yeux braqués sur les rideaux et ça bouge, les premiers produits commence à sortir, chaque produit a un code marqué sur une étiquette, chaque table est numérotée, tout est étudié.

Un premier regard au produit posé soigneusement sur la table et la curiosité gagne tout les visages. Les plus curieux se lance, ils commencent à toucher, à tenir les produits, à les sentir, à les comparer, les jurys commence à goûter et les premières impressions sont difficile à cacher. Les membres des jurys de chaque table se consulte et discute de la texture, de l’odeur, l’arôme, le gout, l’impression générale, chaque détail compte.
Quelques mètres à cotés, une autre table, une autre catégorie de produit, d’autres couleurs et une autre discussion, et on déguste également. Des fruits, des eaux florales, des miels et des fromages.


La précision et l’organisation sont visiblement les mots clés de ce concours. Tout semble informatisé, effectivement pas très loin des tables de dégustations les organisateurs sont réuni au tout d’un poste informatique, à l’aide d’un logiciel qui supervise la distribution des produits par table, les responsables des jurys ont pour tache de faire en sorte que tout soit en ordre et prennent la peine de vérifier une deuxième et une troisième fois avant que les produits ne soient posés sur les tables pour l’ultime moment de dégustation.

Aucun imprévu n’est signalé tout laisse à penser qu’on a mis des mois et des mois pour tout organiser, chaque détail a été soigneusement pris en considération pour que chaque minute se déroule exactement comme prévu.

La sélection des produits, le choix des dégustateurs, la supervision de la dégustation, la répartition des taches, la logistique, tout cela a nécessité énormément de ressources humaines. En effet Monsieur Marwen Chikhaoui, un des pionniers de ce concours affirme que tout a été gérer par de très bons cadres d’administrations et les préparations des logistiques ont commencées depuis août 2017.
350 candidats ont participé à la première sélection basée sur l’homologation des produits. Seulement 272 produits ont été retenus pour la phase de dégustation, ils ont été réceptionnés depuis une semaine.

De retour aux tables et au déroulée du concours pour suivre cette étape cruciale de dégustation, les produits ont été reposés après avoir été minutieusement dégustés et examinés, place au stylo et à la fiche d’évaluation. Tout est annoté avec justesse, on évite d’être ni trop généreux ni trop sévère,

Seulement 30% des produits seront décernés.
Les fiches sont rassemblées et classifier, le verdict est enfin tombé et il sera annoncé le 8 Décembre.Une date qui fera certainement parler de ce premier concours en Tunisie mais aussi ailleurs et des produits qui seront décorés.

LEAVE A REPLY