Triste semaine pour la jeunesse tunisienne

0
217 views

La semaine écoulée, plusieurs jeunes sont morts. Les uns dans un accident, les autres à cause d’un ennui de santé. Coup de colère pour cette jeunesse qui souffre, part, se débat et disparaît à la fleur de l’âge…

Au delà de la tristesse et douleur…
Ces jeunes qui partent sont victimes du destin et en tant que croyante, je ne peux que m’incliner devant la volonté de dieu. Ceci étant, nos jeunes sont victimes d’un Etat qui échoue à prendre soin de ses enfants…

Quid de l’ état des routes, de nos infrastructures, etc ?

Quid des secours qui viennent jamais assez vite?

Quid des moyens de nos hôpitaux et cliniques?

Quid de nos mentalités d’assistes qui ne font rien pour évoluer?

Quid de nos soirées ou le modèle n’est que de boire tous les soirs jusque l’ivresse ?

Quid de notre politique préventive et de sensibilisation pour les MST, la drogue, l’oisiveté, le suicide?

Quid de nos mentalités de parents qui font des chèques à blanc pour acheter la paix ou l’ intégration sociale?

Quid de nos enfants qui meurent en traversant la Méditerranée car ce pays ne les rassure pas…

Quid de la haine, du dénigrement permanent et du manque d ‘humanisme de nos compatriotes…

Quid de notre système judiciaire qui casse à la moindre erreur ?

Nos enfants payent et paieront encore le prix fort. Nos enfants qui meurent et partent, sont le miroir de nos échecs.

Amel DJAIT

LEAVE A REPLY