Sidi Ali El Mekki et Cap Farina

0
404 views

Une fois traversé le village de Ghar El Melh, prenez la route de Sidi Ali El Mekki, si vous n’y êtes jamais allé nous vous envions cette première fois!

La route menant de Ghar El Melh à la plage est vraiment belle, elle longe sur la droite un lac de 30km2 et sur la gauche les pentes douces de maquis odorant du Jbel Nadour. Sur les bords du lac vous pourrez voir les fameux jardins potagers marins, véritable particularité de l’endroit, où on cultive pommes de terre et autres légumes sur l’eau salée.

La zone forme un petit écosystème unique : l’orientation plein Sud de Ghar El Melh et la montagne favorisent et protègent la végétation. La terre y est généreuse et propice au maraîchage, vous pourrez faire vos achats de légumes de saisons sur la route : n’hésitez pas à aller vers les agriculteurs qui travaillent dans les champs, ils se feront un plaisir de vous tendre fièrement les plus beaux de leurs légumes, cueillis sous vos yeux.

Une fois arrivés au village qui est malheureusement bâti de manière anarchique mais qui reste heureusement encore assez préservé, vous devrez vous acquitter d’un droit d’accès à la plage : jouez le jeu, ce sont les jeunes de Ghar EL Melh ainsi que la municipalité qui ont instauré cette taxe de 1dt pour faire face aux frais de nettoyage de la plage, c’est appréciable.

Vous y êtes ! Devant vous se trouve la mer et derrière vous la montagne. Le restaurant Chez Bou Ahmed se trouve dans le coin du parking. Si vous voulez venir goûter ses délicieux poissons grillés, réservez-les au plus tôt et allez vous baigner.  Après 13h00, il risque de ne plus rien avoir à manger !

En été la plage est pleine de monde. Les week-ends, l’ambiance est familiale et bon enfant. Si vous préférez le calme prenez le chemin qui débute au bout de la plage à gauche, il vous emmènera vers des criques turquoises et cristallines. Plus vous vous éloignerez, plus vous aurez la chance d’apprécier la baignade dans ces endroits privilégiés : les eaux sont limpides et l’odeur du maquis omniprésente.

Hors saison ou bien très tôt le matin, pour éviter les brûlures du soleil, partez à la découverte du mausolée de Sidi Ali El Mekki à 20 min de la plage. C’est un des plus étonnants marabouts de Tunisie : construit autour d’une grotte à flanc de montagne, sa superficie est de plus de 500m2. Lieu de retraite d’un des premiers arabes venus en Tunisie de la péninsule arabique lors de la conquête, le saint homme y enseignait les préceptes de l’Islam et y a vécu en contemplatif. Entrez y avec tout le respect dû aux croyances locales et laissez la mystique de l’endroit vous envahir,. Cet endroit est magique, et beaucoup de familles viennent y demander l’intercession du saint pour la réussite scolaire de leurs enfants essentiellement. Le gardien des lieux vous fera visiter le mausolée. Il vous ouvrira l’accès à la sépulture du Wali Salah (saint) si vous voulez y réciter une prière.

Si vous voulez faire de la marche, l’endroit est exceptionnel : suivez le chemin des chèvres, à la pointe du Cap Farina : un souffle d’air frais vous accueillera pour profiter d’un panorama exceptionnel. Si vous vous en sentez la forme , débutez la montée vers la crête des collines. La vue d’en haut est à couper le souffle et vous pourrez vous reposer à l’ombre des pins tout en contemplant les îles Plane et Pilau. Au loin, vous aurez une vue plongeante sur le flanc Nord du Jbel avec Raf Raf et de sa forêt verdoyante.

Poussez votre promenade jusqu’au coupe feu, tout en sable. Il vous assurera une descente confortable, mais attention,  chaussez vous bien! N’oubliez pas d’ emmener de l’eau à boire et protégez vous du soleil !

S. Stambouli – © citizen59

{mainvote}

LEAVE A REPLY