Sara Baly, Arti Concept: » Faire évoluer le Made in Tunisia est notre challenge à tous! »

0
445 views

Arti Concept est une boutique située à la Marsa, au 1er étage du centre El Ahmedi. C’est un lieu fréquenté essentiellement par ceux qui aiment les objets précieux et qui viennent des quatre coins de la Tunisie. Sara Baly est la fondatrice du concept store qu’elle installe avec la révolution. La jeune femme estime que « marier son amour pour la création et l’envie de faire quelque chose de bien pour mon pays » fait office de sa participation à la reconstruction du pays.  Interview

1001TUNISIE: Présentez nous votre concept store. Quelle est sa spécificité ?

Sara Baly: Arti Concept est un lieu où se mêlent des articles sélectionnés à différentes périodes et des 4 coins de la Tunisie. Nous tentons de porter un regard nouveau et appliquant diverses démarches nouvelles.Ici, nous proposons les poteries de Sejnane, le hayek de Kairouan, les couffins ou la céramique de Nabeul … Nos articles ont été travaillés selon des modèles d’Arti Concept, parfois en modèle unique ou en série limitée.

Qu’est ce qu’un concept store selon vous?

Un concept store doit offrir des produits originaux, variés et harmonieux dans leur ensemble. Les produits d’Arti Concept sont tous des coups de cœur ! Nous exposons ce que l’on aime et apprécie!

Combien de marques proposez-vous et quels sont les produits phares d’Arti Concept?

Il y’ a autant de marques que d’artisans. Et parfois même, plusieurs artisans pour un seul produit. En fait, il n’y a pas réellement de produit phare car tout évolue en fonction des envies et des saisons; les couffins et les foutas sont demandés en été, les burnouss en hiver, les objets de décoration tout au long de l’année, même s’ ils suivent eux aussi la mode et les saisons.

En été, nous proposons beaucoup de blanc et forcément une gamme plus sombre en hiver pour les plaids, les vases…Idem pour l’objet. Les articles d’été tournent autour de formes de poisson ou d’oursin. Nous proposons des bougies à la citronnelle. L’hiver, nous sommes sur des senteurs de musc blanc ou d’ambre.

Comment expliquez vous l’engouement des tunisiens pour ces nouvelles boutiques ?

Le tunisien est à la recherche d’un produit nouveau et original. Après la révolution tunisienne, un élan de solidarité envers les artisans s’est créé pour encourager le « made in tunisia » et c’est tant mieux !

Comment se construisent vos choix? 

Mes choix se font à travers des coups de cœur, des rencontres et des voyages. J’aime parler avec les artisans et comprendre leurs démarches et références. Il est important pour moi de saisir leur univers et comprendre toutes leurs capacités.

Je suis dans une relation de respect et de complémentarité avec les artisans. Souvent un artisan va produire un article que son père a produit avant lui et que son grand père a produit avant lui. Avec mon métier, j’ai la possibilité de voyager, de faire les salons et de voir les tendances actuelles. L’ artisan n’a pas forcément cette opportunité. C’est donc à moi de lui expliquer comment je vois l’objet et nous y travaillons ensemble. La plupart des artisans sont ouverts et curieux et ouverts. Faire évoluer le Made in Tunisia est notre challenge à tous !

LEAVE A REPLY