René Trabelsi, un pro aux commandes du Tourisme !

0
819 views

Si de nombreux se sont attardés sur sa confession, d’autres ont applaudis l’arrivée d’un pro aux commandes du ministre du tourisme et de l’artisanat; René Trabelsi. Une carte visite qui bénéficie d’une visibilité internationale inégalée. Amel DJAIT

Avec sa nomination, Youssef Chahed, chef du gouvernement envoie un signe fort dans la mesure où il nomme quelqu’un du métier, ensuite un tunisien de confession juive, le dernier ministre de cette communauté minoritaire tunisienne remonte à 1959, et ensuite et surtout, il ose ce que les nombreux chefs du gouvernements qui l’ont précédé n’ont pas osé faire.

René Trabelsi a été entendu, consulté et les rumeurs de sa nomination à l’Av Med V ont été récurrentes depuis la fin de la Troika. Avec cette nomination, Chahed affirme du courage et signe un style différent qui s’affirme de plus en plus.

Avec cette nomination, René Trabelsi qui a déjà les pieds à l’étrier et une connaissance pratique de la commercialisation, promotion et production de la destination va pouvoir passer au galop. C’est d’ailleurs dans son handicap que réside sa force. Ne pas connaitre le fonctionnement de l’administration tunisienne lui permettra d’oser, de pousser les imites et de ne pas avoir froid aux yeux.

Tunisien jusqu’au bout des ongles, passionné de Djerba, où il est né, et destination favorite sur laquelle il opère essentiellement, René Trabelsi est le patron du tour opérateur( TO) Royal First Travel. Opérant au départ de la France, il ne s’est quasiment jamais désolidarisé de la destination et a soutenu le pays face à d’épineuses polémiques et attaques médiatiques, notamment pendant les rumeurs d’interdiction d’entrée au territoire tunisien de touristes, nomination de Jérusalem capitale par Trump, BBQ au cimetière juif de Sousse, etc.

René Trabelsi est co-organisateur du pèlerinage de la Ghriba et fils du président du comité juif de la Ghriba. A Djerba et dans les rangs des professionnels locaux et internationaux, il a d’importants relais qui sauront se déployer pour le soutenir dans sa nouvelle mission. La presse locale tunisienne autant qu’internationale a bien accueilli sa nomination.

Ceci dit, il va de soit que cette même nomination fait grincer des dents et lever de nombreuses voix. Entre ceux qui réclament sa tête à cause de sa confession et ceux qui estiment qu’il y’a dores et déjà conflits d’intérêts, l’exercice de René Trabelsi ne sera pas un long fleuve tranquille.

Énergique, René Trabelsi a autant l’habitude des polémiques que des négociations. Ce djerbien qui a la bougeotte déborde d’idées pour promouvoir la destination. Gageons qu’il saura étoffer son équipe, rafraîchir ses axes de promotion et parier sur une montée en gamme des services de la destination. Son pari, réussir la saison à venir et se déployer sur d’autres marchés émetteurs de touristes et surtout ne pas se contenter de la France où il a de nombreux tapis rouges devant lui.

 

LEAVE A REPLY