Quand le « Zhar » nabeulien parfume la révolution

0
410 views

Une visite de Nabeul en cette période printanière nous a permis de découvrir les arbres de bigaradier parsemés le long des avenues de la ville. Devant chaque villa, cet événement ne laisse personne indifférent.

Là, vous pourrez vous arrêter pour admirer la beauté du site où souvent les citoyens eux-mêmes vous recevront, parleront avec passion de leur culture et aussi de leurs soucis vous révéleront les secrets de leur culture et prendront plaisir à vous offrir quelques pétales et vous arroser de l’eau florale. Durant les quatre semaines de floraison, entre fin mars et début mai, environ mille tonnes sont cueillies par des familles une à une chaque jour.

La récolte de la journée est mise dans des sacs et emportée soit vers le marché local notamment du côté de Souk El Felfel, Mahfar et Bir Challouf, soit vers les distilleries de la ville. Les prix de la wazna (4kgs) oscillent entre 10 et 15 dinars.

Les vertus thérapeutiques du zhar

Les familles nabeuliennes passent des moments agréables autour de l’alambic en dosant la quantité de fleurs et la température de l’eau qui permet l’obtention de la meilleure qualité. Deux kilos de fleurs fourniront une fiasque d’eau distillée de premier choix et une bouteille de second choix. Pendant 40 jours, ces « fechkas »  sont entreposés dans l’obscurité sous une couverture.Le 40ème jour, ils sont exposés en plein soleil pour les chauffer jusqu’à ce que le goulot se couvre de buée.

Cet ensoleillement va permettre à l’eau de fleur d’oranger de développer et de fixer son parfum. Dès le 41ème jour, on peut consommer cette nouvelle eau de fleur d’oranger et surtout découvrir si elle est réussie. La fechka se vend entre 15 et 20 dinars. Ces fleurs passent aussi dans des alambics industriels où on extrait du néroli. Cette denrée nous fait entrer de devises puisque le prix d’un kg de néroli oscille entre 3et 4000 mille dinars. Les parfumeurs ne l’oublient pas pour composer leurs huiles florales en haute parfumerie. C’est le cas de Jean Paul Guerlain qui   ne cesse de fabriquer des parfums floraux et doux à l’huile essentielle de Néroli de Nabeul.

On reconnaît à l’huile essentielle de fleur d’oranger des vertus thérapeutiques. On l’utilise traditionnellement en cas de troubles du sommeil pour  détendre et favoriser l’endormissement. Cette huile  est reconnue pour ses vertus apaisantes et tonifiantes. Elle aide à combattre la nervosité et le stress. Elle est recommandée pour  le surmenage, la dépression, l’angoisse, la peau, les maladies du cœur, la paresse du foie et du pancréas et l’hypertension.

TB

{mainvote}

 

 

Previous articleAfricajade Thalasso – Korba
Next articleL’île aux flamants roses
Journaliste et expert en communication, elle est la fondatrice du guide et magazine de voyage 1001Tunisie. A été Conseiller auprès du ministre du tourisme tunisien et reçu le Prix de l’Innovation Google Tunisie (Juin 2013). Passionnée de son pays, elle en connait les moindres recoins et a collaboré sur plusieurs livres, émissions tv, projets de développement.

LEAVE A REPLY