Protection des zones humides de Tunisie, Passage à l’action!

0
219 views

Une réunion de lancement du projet de protection des zones humides va se tenir dans les jours à venir en Tunisie pour mettre au point un programme de leur protection. La Tunisie a actuellement 41 sites inscrits sur la Liste des zones humides d’importance internationale (Sites Ramsar), ayant une superficie totale de 840,363 hectares.

Les zones humides du sud et de l’est du bassin méditerranéen continuent à disparaître et à se dégrader. Cette dégradation entraîne un déclin de la biodiversité de ces zones humides et des nombreux services qu’elles procurent aux communautés locales. Parmi cette biodiversité, les oiseaux d’eau migrateurs (canards, oies, hérons, mouettes, sternes…) sont une composante importante des zones humides méditerranéennes. Ils sont menacés.

Pour répondre à ce défi, la Fondation Tour du Valat a conçu, en collaboration avec de nombreuses ONG et institutions méditerranéennes, un projet de protection des zones humides au Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Turquie, Liban et Jordanie. Le projet va renforcer les compétences et les moyens techniques, organisationnels et managériaux de 10 associations dans les pays concernés qui, à leur tour, vont renforcer les capacités de 20 associations supplémentaires, actives dans les zones humides et le développement durable.

Le projet, financé pour moitié par l’Agence Française de Développement va permettre: L’élaboration et la mise en œuvre de 6 micro-projets mis en œuvre par les organisations de la société civile dans des zones humides à forte valeur patrimoniale de biodiversité et de culture. La mise en œuvre d’un système d’« alerte rouge » visant à proposer, via l’Alliance des zones humides méditerranéennes, des appuis et des solutions pour les zones humides fortement menacées. Le développement et la mise en place du réseau de comptage d’oiseaux d’eau comme indicateur standardisé de l’état écologique des zones humides.

 

La préservation de la biodiversité est une nécessité. En Tunisie, l’AFD, au travers du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), finance la préservation de la biodiversité marine via le renforcement des aires protégées marines et côtières et la mise en place d’une gestion concertée des pêcheries.

le programme est soutenu par la Fondation La Tour du Valat, Institut de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes, créée il y a plus de 60 ans  avec un souci constant : mieux comprendre les zones humides pour mieux les gérer. Convaincue que ces milieux menacés ne pourront être préservés que si activités humaines et protection du patrimoine naturel vont de pair, de nombreuses années des programmes de recherche et de gestion intégrée qui favorisent les échanges entre usagers et scientifiques, mobilise une communauté d’acteurs et promeut les bénéfices des zones humides auprès des décideurs. www.tourduvalat.org

Crédit Photos: réseau des zones humides de Tunisie https://www.facebook.com/groups/TunWet/

LEAVE A REPLY