Premier Harissa tour de Tunisie !

0
509 views

« Harissa Tour » est une excursion qui sera organisée durant la « Fête de l’harissa et du piment » sur une initiative de l‘Association Tunisienne des Professionnels des Arts Culinaires et de l’Association de Sauvegarde de la Ville de Nabeul, les 7, 8 et 9 octobre 2016. En voilà une idée qui ne peut qu’avoir du mordant et du piquant !

Le tour est conçu comme une balade dans la région du Cap Bon et emmènera les participants à la découverte d’un univers haut en couleurs et en senteurs. Au programme de l’excursion:

Visite d’ateliers de production d’épices.

Le grand marché du piment de Nabeul ( le vendredi matin, jour de marché hebdomadaire)

Une visite chez un agriculteur pour récolter les piments.

La visite d’une usine de production d’harissa industrielle. Celle-ci est issu du piment frais et assaisonné

La visite d’un atelier de fabrication d’harissa maison. Celle-ci  est fabriquée à partir de piments séchés, moulus et assaisonnés.

Reste à savoir qu’à l’issu de cette excursion, vous saurez que l’harissa est produite dans la région de Nabeul depuis les andalous et que dès le 18eme siècle, il y’ avait dans le marché, un lamine qui régulait et organisait la filière. Pour finir, sachez que l’harissa n’est pas une sauce piquante. C ‘est une purée de poivrons piquants assaisonnés.

« Harissa Tour » est une première qui vaut la peine d’être soutenue et encouragée!  Vivement que cette excursion soit pérennisée et que l’Association de Sauvegarde de Nabeul envisage la possibilité de la commercialiser et de la maintenir tout le long de l’année. Imaginer de nouveaux outils de communication pour attirer l’attention et les visiteurs durant une fête ou un festival, c’est bien. Maintenir un vrai attrait permanent, serait encore mieux!

Les organisateurs pourraient compter sur les nouvelles technologies pour servir de guide aux touristes, visiteurs, curieux, amateurs…Avant cela, ils devraient pouvoir compter sur les pouvoirs locaux, les ministères du Tourisme, de la Culture, de l’Agriculture….

En attendant, autant ne pas rater ce rendez vous qui ne laisse pas indifférent !

Amel DJAIT

LEAVE A REPLY