L’Ulysee Palace à Djerba fête ses noces d’orchideé

0
929 views

« Alf thneya we thneya », dans son épisode 29, capsule de 1001Tunisie sponsorisée par La Badira (https://www.facebook.com/labadira/) et son Spa by Clarins, vous invite à découvrir une adresse particulière, dans une île encore plus particulière; Djerba.

L’histoire commence il y’a 55 ans avec un hôtel; un hôtel spécial au destin encore plus spécial, l’Ulysse Palace. Initié en 1963 par Mohamed Habib Bourguiba, l’Ulysse Palace est le fruit d’une volonté politique; celle d’un Président qui voyait grand pour son « petit » pays disait-il souvent. D’un coup, il fait construire quatre hôtels de luxe à Monastir, Bizerte, Gafsa et Djerba.

Baptisé Ulysse Palace, l’hôtel de Djerba est celui qui résiste le mieux aux temps et aux hommes. Il connait un destin exceptionnel. Paré d’atouts aussi importants qu’une immense superficie, une simple et sophistiquée architecture locale et typique et une façade inouïe face à la mer placent l’hôtel de suite dans la cour des grandes adresses incontournables de Méditerranée du sud. Le succès est tel que la structure reçoit Yasser Arafat, Douraid Lahham, Omar Cherif, mais aussi Françoise Sagan, Juliette Gréco, et plein d’autres vedettes.

Aujourd’hui nommé Radisson Blue Ulysse Resort and Thalasso Djerba, l’hôtel ne désemplit toujours pas. Propriété du groupe UTIC, qui l’a racheté lors de sa privatisation et pour qui ce fut le premier engagement dans le secteur de l’hôtellerie, il est totalement rénové en 2010.

Fier et débordant d’autant de passion pour l’hôtel que pour l’île, le Directeur Général de l’hôtel Mohamed Jrad veille à tous les détails avec minutie. Il ne fait qu’un avec la structure et en parle: « Nous avons fêté le samedi 24 mars 2018 les 55 ans de l’Ulysse Palace. Un événement a été organisé pour marquer la grande histoire de cet établissement qui signait, à sa manière, le lancement du tourisme dans toute la Tunisie avec ce souci de participer à l’équilibre des échanges extérieurs (entrée de devises étrangères). A cette époque il avait aussi la mission de donner un élan de qualité à l’hôtellerie tunisienne« .

A sa manière bien quelques décades plus tard, l’Ulysse Palace reste un amiral vaillant et contribue à la mise en place d’un tempo de qualité, rentabilité et attractivité pour la destination Djerba.

Mohamed Jerad rajoute: « Cet hôtel représente beaucoup de choses  pour le tourisme de l’île de Djerba, puisqu’il a été l’établissement initiateur d’un mouvement d’investissement un peu partout dans l’île. Il occupe aussi une importante place dans le cœur des djerbiens eux-mêmes puisqu’il a été à l’avant-garde du lancement du tourisme à Djerba où environ 80% de la population vit de façon directe et indirecte du tourisme« .

Pour fêter l’événement l’Ulysse Palace a publié une livre et a mis en place une exposition de photos dans le lobby de l’hôtel qui sera disponible pendant toute l’année, avec de très belles photos, en noir et blanc et en couleur, qui font revivre toute l’histoire de l’Ulysse Palace.

Aujourd’hui l’Ulysse palace est la preuve vivante que prendre soin de l’héritage est indispensable pour qu’un pays avance. Toutes les sociétés on besoin de créer de la valeur, de l’emploi et de la prospérité et à un moment où le parc hôtelier Tunisien devient vétuste, cet hôtel est la preuve que le succès est le fruit de stratégie, d’investissements et de motivation. Dans sa version 2018, l’Ulysse Palace est adapté aux besoins des touristes de demain. Il est un produit stable et pérenne qui enregistre une rentabilité dont nous avons besoin pour renforcer l’économie nationale.Beaucoup d’hôtels n’ont malheureusement pas eu cette chance. Nous citons à titre d’exemple le Sahara Palace à Nefta, ou le Djerba Menzel ou encore le Gafsa Palace.

Ceci dit, une nouveau visage de l’hôtellerie Tunisienne est en train d’être forgé. D’immenses chantiers de rénovations sont en cours et augurent de beaux jours à venir à Sousse, Djerba, Hammamet. Vivement que la modernisation touche tout le parc hôtelier de la destination et aide la Tunisie à retrouver sa forme et son rayonnement d’antan.

Pour écouter la capsule:

LEAVE A REPLY