Le face à face: Nouveau CE de la FTH / Ministère du Tourisme Tunisien

0
320 views

La situation du secteur touristique, la restructuration de l’administration du tourisme, l’accès aux sources de financement et d’investissement ainsi que la qualité des prestations hôtelières ont fait l’objet d’une séance de travail tenue dernièrement au Ministère du Tourisme Tunisien.

Présidé par Selma Elloumi-Rekik, Ministre du Tourisme et de l’Artisanat entourée de son équipe, c’est Khaled Fakhfakh, Président de la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie FTH  qui a mené l’ensemble des nouveaux membres du Conseil exécutif de la FTH.

fth11Les deux parties qui ont exprimé une volonté commune de travailler ensemble et surtout de faire émerger un partenariat capable de relever les défis du secteur en mettant en avant son importance pour l’économie du pays.

Dans un communiqué émanant du Ministère du tourisme tunisien, il est mentionné que « les hôteliers ont saisi l’occasion pour exprimer plusieurs doléances se rapportant notamment à la solution de l’endettement du secteur hôtelier, à l’accès aux avantages fiscaux actuellement en examen au sein de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), aux modalités d’application de l’immobilier touristique et à la mise à niveau du parc hôtelier ». L’hôtellerie tunisienne vit actuellement une phase des plus critiques avec un endettement estimé a plus de 4 milliards de dinars.

La question est actuellement la talon d’Achille de l’hôtellerie tunisienne qui d’un côté coule sous les dettes et de l’autre ne trouve plus d’accès au financements pour se mettre à niveau et maintenir son parc. Au terme de cette première réunion, il a été convenu de constituer une commission conjointe chargée d’étudier toutes ces questions avec le ministère des Finances et les autres départements concernés.

Pour finir, les intervenants ont décidé de mettre en place des mécanismes appropriés afin de permettre et maintenir la concertation entre les professionnels et l’administration d’une manière périodique.

AD/ Ministère du Tourisme et de l’Artisanat

LEAVE A REPLY