Le Comptoir. Pari gagné et défi à enclencher

0
2 512 views

Ramadhan 2017 ne pouvait s’achever sans faire une halte, forcément gourmande, par Le Comptoir qui reçoit pour la Saison III le chef de cuisine Mme Nebila Bey. Si la promesse est celle d’un menu beylicale, le rendu final est surtout celui d’un menu ramadanesque de qualité. Mention spéciale au service soigné et à l’engagement de l’équipe de salle. Générosité des plats à souligner. Par Amel DJAIT

Le Comptoir propose durant le mois de ramadan une cuisine traditionnelle qui mêle les saveurs d’antan des recettes traditionnelles Tunisiennes aux goûts et présentations plus actuels. Le pari est de faire comme à la maison, avec en plus, un service soigné, une mise en place délicate et moderne toute en porcelaine fine blanche. Le rythme du service est agréable et bien étudié.

Ici, on prend le pari de faire plaisir aux clients notamment en tenant compte de ses habitudes. Pour lui, les petites attentions se multiplient: citronnade à la menthe fraîche, bssisa, petits raviers de dattes farcies de noix, salaisons, variété de pains, harissa traditionnelle…

Le menu est à 70DT par personne. Il inclut bien entendu une soupe ( 2choix), une brick, plusieurs entrées ( 4), un plat de résistance ( 2 choix) et un bonus (dégustation  de madfouna ce jour-là). Et comme un bon repas de ramadhan ne saurait se terminer sans un café ou thé, une pâtisserie ( gâteau ou bouza), le personnel vous convie à quitter la salle du restaurant pour le Lounge afin de vous permettre de vous détendre sur un canapé !

Le menu du jour était une « chorba zzara bel ghalmi », « bricka » à la viande hachée, une salade de concombre mentholée, des seiches et crevettes sautées, une salade « méchouia » et une salade de riz. En plat de résistance, Le Comptoir proposait des « Nouasser » à l’agneau ou un « Kabkabou » de mérou. Mention spéciale au poisson, fraîcheur et saveurs. La brick (feuille et farce) était succulente et chaude. La farandole de salades était joliment présentée, savoureuse et tellement généreuse que quand l’heure du plat de résistance arrivait, il devenait difficile de lui trouver de la place.

En résumé, Le Comptoir promet de faire passer à ses clients un bon moment. Et il tient largement sa promesse. Les portions sont généreuses, le service soigné et l’équipe en salle parfaitement rodée.

Vers la fin du repas, Mme Nebiha Bey, chef aux fourneaux pour l’occasion, sort s’enquérir de l’expérience de ses clients. Tout en sourires, elle écoute les propositions, suggestions, remarques. Sa cuisine est aussi généreuse que son sourire.

Par cette proposition, Le Comptoir respecte ses clients, les saisons, les produits, sa notoriété et les traditions… S’il travaillait un peu plus la mise en scène beylicale de l’offre telle qu’il l’annonce, Le Comptoir pourrait monter en puissance. Car au delà de faire passer un bon moment à ses clients, cet établissement est un des rares qui peut prétendre à raconter des histoires à ses clients. Des histoires vraies, authentiques et précieuses…Des histoires ( comme celle des beys) comme on aimerait en découvrir surtout durant ramadan.

Pour en savoir plus: http://www.lecomptoirdetunis.com

Tel:( +216)71 832 590/  58 463 636/ 58 463 646

 

LEAVE A REPLY