Je nage, sors, conduis, travaille…

0
312 views

Des amis, des connaissances, des gens que je connais peu ou pas m’envoient des mails via le site, sur mon profil Facebook et celui du groupe fan de 100&1 Tunisie… Tous s’intéressent à la Tunisie. Ils s’intéressent aussi et surtout au sort des femmes.

Oui, je porte les mêmes robes que l’année dernière, les boites sont ouvertes, les plages sont pleines, je rentre tard le soir, je conduis la nuit, seule… Les récents incidents qui ont secoué la Tunisie sont des cas isolés tout à fait normaux. La Tunisie vit une révolution. Un processus nouveau et porteur de beaucoup d’espoirs est enclenché. La Tunisie, mon pays est un pays ouvert, une terre de tolérance et le restera.

Si quelques incidents ont bouleversé la tranquillité de certains baigneurs et les ballades de quelques touristes à Kairouan tous ces incidents ne sont pas du fait des salafistes. Il y a aussi du banditisme et de la délinquance. Avec la situation économique plutôt morose et le tourisme en berne, ces incidents ne peuvent disparaitre du jour au lendemain. Par contre, je peux vous assurer que c’est sur la bonne voie. La sécurité reprend le dessus peu à peu et  la vie s’écoule à la veille de ces vacances méritées.

Par contre, le droit à la différence est intouchable. Le combat reprendra au plus vite . Les libertés sont intouchables. Indépendamment du film, de son auteur, du titre… Il est important que toutes et tous s’expriment dans le respect de l’Autre et la non violence. C’est ça qui est sacré !

Amel Djait – Photographies : Issam Miladi

{mainvote}


 

LEAVE A REPLY