Jamel Gamra de la CTN à minsitre du Tourisme

0
169 views

Désormais, il aura à faire face à un gros dossier, celui d’un tourisme qui ne cesse de s’enfoncer avec un produit qui se détériore, une crise qui frappe le moral et les porte feuilles des opérateurs et des rapports tendus avec les fédérations professionnelles.

Le nouveau ministre aura pour mission de redresser l’image ternie de la destination particulièrement sur le marché français. Cette nomination, tant attendue, pourra t-elle redonner confiance aux opérateurs et aux investisseurs?

Outre redonner le gout du tourisme aux uns et aux autres, Jamal Gamra devra soutenir les initiatives privées autant que les solliciter.Les professionnels tunisiens ont mis au point un calendrier dans le déroulement de la campagne institutionnelle de l’année 2013, basé en grande partie sur les supports électroniques et digitaux, ainsi que les réseaux sociaux et particulièrement l’organisation d’un grand événement en France avec les leaders d’opinion, évènement qui précédera la campagne médiatique sur tout le territoire français qui débutera à la fin du mois de mars afin de « booster » les ventes sur la Tunisie à parti du marché Français. Nous y reviendrons !

Pour le moment, le nouveau ministre devra choisir de travailler ou pas sur les dossiers épineux qui fâchent à commencer par celui de l’endettement du secteur; un dossier qui a souvent plombé les rapports des ministres qui l’ont précédés avec les professionnels.

Il pourra peut être commencé par le lancement de la mise en œuvre de la stratégie de développement du tourisme tunisien à l’horizon 2016 qui devait se tenir le 19 février passé. Reste à savoir s’il aura le temps de prendre ses marques et de choisir ses priorités au vu de la situation particulièrement tendue dans le secteur et dans le pays.

Amel Djait

{mainvote}

LEAVE A REPLY