Imen Latrous Najjar : « La Tunisie est en voie de devenir une destination Spa à part entière »

0
327 views
Five Senses

Imen Najar est gérante de la marque « Five Senses ». Une jeune entreprise qui gère des centres de Spa et attaque celui de la thalassothérapie. Son entreprise représente aussi une marque de cosmétique française. Un entretien pour faire le point sur un créneau qui a le vent en poupe. Par Amel Djait

Mille et une Tunisie : La Tunisie est la seconde destination thalassothérapie dans le monde. Depuis quelques années, de nouvelles destinations se sont attaquées à ce créneau. Aujourd’hui, notre pays continue- t il à maintenir le cap ? Sa notoriété grandit-elle ?

Imen Latrous Najjar : La Tunisie confirme sa position. Sa notoriété ne cesse d’augmenter. Un climat agréable, une proximité avec  l’Europe et des unités hôtelières neuves et modernes proposant des services de qualité à des prix avantageux sont ses grands atouts. 35.000 à 40.000 curistes répondent à nos offres,  grâce à leur qualité et aux prix proposés. La Tunisie reste une destination qui satisfait toutes les demandes et répond à tous les budgets

Aujourd’hui,  il semble que de très nombreuses destinations touristiques se font une véritable guerre pour être perçues comme une destination « Bien être »

Absolument.  Les destinations “Bien-être” sont de plus en plus nombreuses. Le Spa est depuis quelques temps devenu un élément incontournable pour l’Hôtellerie.  Les « Day Spas » se multiplient aussi. En plus des pays asiatiques, des destinations comme Dubaï, le Maroc, la Turquie, l’Italie, la Suisse, l’Espagne, le Portugal ou encore les Iles Maurice ou les Maldives, cherchent à défendre leurs chances. Ils diversifient leurs produits et développent considérablement ce secteur pour attirer une clientèle qui cherche à allier repos et bien-être.

Longtemps resté dans le sillage de la Thalassothérapie, le Spa en Tunisie semble finalement avoir le vent en poupe. Quels sont ces attraits ?

Le Spa un nouveau concept. Si on exclut ses origines lointaines, on peut le percevoir comme un produit nouveau, à la mode et haut de gamme. Bon pour la santé, il est proche de la nature et propose fréquemment des techniques de soins orientales. Le Spa est en pleine évolution et s’implante quasiment partout. Il est dans les villes,  les montagnes,  les hôtels de luxe,  les bateaux de croisière…C’est un endroit d’exception où l’on se ressource. Souvent, un endroit de rêve où les cinq sens sont en éveil.

Quelle est la différence entre le Spa et la thalassothérapie ?

Bien que la thalassothérapie et le Spa aient la même vocation, celle de soulager, de guérir, d’équilibrer le corps et l’esprit, il existe certains avantages au profit du Spa. En thalassothérapie, il est toujours recommandé de faire une cure de 6 jours minimum renouvelable 2 fois par an. L’effet de la cure est généralement ressenti après quelques jours. Avec le Spa l’effet des massages et des modelages est instantané. Les cures sont généralement moins chères et l’ambiance plus appréciée des clients,  car plus intimiste que celle immense d’un centre de thalassothérapie. C’est en fait  un endroit privilégié pour s’occuper de soi sans être un endroit trop médicalisé. D’ailleurs, l’offre est beaucoup plus diversifiée et attractive en Spa qu’en thalasso où le massage ne reste qu’un soin complémentaire.  N’est ce pas aussi pour cela que quasiment tous les nouveaux centres de thalassothérapie prévoient un espace Spa !

La Tunisie est –elle en passe de devenir une destination Spa, thalassothérapie ou Bien-être ? Ne doit-elle pas davantage focaliser son image et son marketing sur cela ?
Actuellement, la destination Spa par excellence reste la Thaïlande. La première destination de thalassothérapie est la France. Je pense que la Tunisie sera surement une des premières destinations « Bien-être »  au vu du nombre de Spa et de centres de thalassothérapie que nous avons.  Nous offrons une qualité de soins irréprochable à des prix doux. La Tunisie peut et doit monter davantage en gamme. A l’instar des autres destinations, il est important de communiquer autour de ce segment. Cela a un impact direct sur le taux d’occupation des hébergements  durant la période hivernale.

En tant que professionnelle ex-enseignante du Spa , quelle appréciation faites vous de la situation du Spa aujourd’hui en Tunisie ?

Je suis très agréablement surprise des transformations du secteur surtout depuis ces quatre dernières années.  Le changement dans le milieu du Spa se voit à l’œil nu.  Les hôteliers et certains opérateurs de Spa ne cessent d’améliorer les infrastructures, la décoration, les équipements…Les menus de soins sont de plus en plus riches et les formations de plus en plus fréquentes… Mais malheureusement, ceci ne concerne pas tous les intervenants.

Pour en revenir à votre marque « Five Senses », vous gérez des centres de thalassothérapie et des Spas. Quelles sont les différences dans leur Management? Comment s’effectue le recrutement du personnel ? Où trouvez-vous les compétences nécessaires pour assurer un service de qualité ?

« Fives Senses Thalasso & Spa  » gère aujourd’hui plusieurs Spas et un centre de thalassothérapie. Il s’agit de deux types de « management » différents. Pour la thalasso,  le décret du 13 Juillet 1992  a fixé les critères de gestion, de contrôle et de suivi. En thalassothérapie, les soins restent classiques à visée thérapeutique avec un suivi médical  obligatoire. Tandis qu’en Spa,  la gestion repose sur la créativité et l’innovation.  La difficulté majeure que nous rencontrons est celle de trouver un personnel compétant et bien formé. Il existe une seule école formant les « thalassothérapeutes » en Tunisie. A elle seule, elle n’arrive pas à satisfaire la demande. Ceci étant dit, nous formons systématiquement notre personnel en interne.

Vos centres sont décorés par vos soins. Vous êtes vous-même représentante de Thémaé, une marque de cosmétiques que vous distribuez en Tunisie. Pourquoi développez-vous d’autres métiers autour du votre ?

En tant qu’opérateur, notre volonté est  de développer le Spa Tunisien. Cela nous pousse à nous ouvrir sur d’autres horizons. Avec Thémaé,  nous souhaitons développer des partenariats et convertir des enseignes tunisiennes prestigieuses au concept unique autour du thé que propose cette marque de cosmétique. Cela s’inscrit dans notre souci d’amélioration. Il nous tire vers le haut et offre une panoplie de soins de haute facture.

{mainvote}

{jcomments on}

LEAVE A REPLY