Face au terrorisme, culture et focalisation sur les JCC

0
181 views

Suite à l’agression perpétrée le lundi 29 octobre 2018 au cœur de Tunis, le comité organisateur des Journées du film de Carthage (JCC) condamne avec la plus grande virulence l’acte terroriste et lâche qui visait Tunis, quelques jours avant la guerre. ouverture du JCC.
A l’image de la Tunisie, le JCC, un lieu de liberté et de résistance ne pliera pas aux porteurs de projets obscurantistes et fidèle à leurs convictions continuera à proclamer haut et fort que seule la culture est une barrière infranchissable contre l’ignorance et les entreprises mortelles. Le terrorisme est aujourd’hui un phénomène mondial et, malheureusement, personne n’est à l’abri. Le festival aura lieu et célébrera les valeurs de tolérance, d’ouverture et de vie face au nihilisme.

Dans la journée, la librairie AL KITAB, qui se trouve sur l’avenue H. Bourguiba a refusé de fermer ses portes.

Dans une déclaration de colère et de cœur, l’actrice Leila Toubel a déclaré: « Nous aimons la Vie, les salles obscures, les images, les couleurs et les émotions qui dansent sur les écrans, le bruit des pas qui chantent l’amour à l’avenue Habib Bourguiba. Nous irons aux cinémas. VIVe les JCC! »

LEAVE A REPLY