« Alf Thneya we thneya «: Tazart, l’entreprise qui sublime la figue séchée.

2
2 961 views

Tazart, c’est le nom de la figue séchée en langue amazigh, qu’on appelle aussi, en fonction des différentes régions de Tunisie, « Gharbouz » ou « Gallouz ». Tazart https://www.facebook.com/tazart.tn/ est également le nom d’une entreprise tunisienne, fondée en 2015, qui est fortement engagée dans l’économie sociale et solidaire ( ESS)

Ce 15ème épisode de « Alf Thneya we Thneya », capsule de 1001Tunisie sponsorisée par La Badira (https://www.facebook.com/labadira/) et son Spa by Clarins, nous emmène à la découverte de cette entreprise, qui lutte, à sa façon, contre la contrebande dans le Sud de la Tunisie en général et sur la région de Tataouine et Kebili en particulier.

Fondée par Ali Karkour, un jeune diplômé de l’IHEC qui vit entre Tunis, Tataouine et Kebili, Tazart est une entreprise est spécialisée dans le séchage et le conditionnement de dattes et figues séchées : « Nous produisons annuellement à Tataouine, 20 tonnes de figues séchées et à Kebili et 50 tonnes de dattes », nous a confié Ali Karkour, en marge de sa participation au 1er Concours National des Produits de Terroir, qui s’est tenu début décembre 2017.

Médaille d’or de la meilleure datte coupée dans la catégorie fruits et légumes lors de ce premier concours, Tazart vise aujourd’hui, des marchés internationaux, grâce à la qualité reconnue et appréciée de ses produits. « Nous misons toujours sur la qualité et la traçabilité de nos produits. Nous avons commencé l’année dernière par l’exportation d’une petite quantité pour tester les marchés internationaux, mais en 2018, nous projetons de multiplier cette quantité », a-t-il ajouté, au micro d’Amel Djait.

Cette entreprise sociale, qui emploi à plein temps  6 ouvrières, a permis à 52 agriculteurs, producteurs de figues, de multiplier par 5 leurs revenus. Tazart a assuré la formation de ses agriculteurs partenaires dans le séchage et le conditionnement des figues, leur accordant ainsi la possibilité de vendre un produit  plus raffiné et recherché sur le marché tunisien comme à l’international.

Ce positionnement leur permet de vendre le kilo de figue à 3DT/ kilo au lieu des 0,600Dt/ Kilo. Grâce à l’initiative de Tazart, la figue séchée qui n’avait pour perspective que la distillation, reprend vie. Elle part désormais à la conquête de nouveaux consommateurs qui l’utilisent dans leurs nourritures de tous les jours et celles des jours d’exception.

Tazart propose aussi à ses clients un cahier de recettes qui commence avec les clafoutis, en passant par les cakes et même les smoothies…

Tazart dispose aujourd’hui d’un réseau de vente composé de plus de 70 revendeurs, entre grossistes et détaillants, faisant la fierté de son fondateur, Ali Karkour, un jeune entrepreneur croit dur comme fer dans le rôle d’une entreprise engagée dans l’Economie Sociale et Solidaire.( ESS) Ces entreprises désignent un ensemble d’entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d’utilité sociale.
Pour écouter le podcast:

Pour en savoir plushttps://www.facebook.com/tazart.tn/

2 COMMENTS

  1. Je n’avais pas connaissance de ce.beau travail et vous présente mes félicitations et toute mon admiration
    Aïda Laz

LEAVE A REPLY