« Alf Thneya we Thneya »: Safir, une société tunisienne engagée dans son terroir

0
1 318 views

Dans son 31ème épisode, Alf Thneya we thneya, capsule de 1001Tunisie sponsorisée par La Badira (https://www.facebook.com/labadira/) et son Spa by Clarins, vous emmène à Siliana, non pas pour évoquer Kessra, Makthar ou encore un des 1800 sites archéologiques et curiosités répertoriés par les spécialistes de la région. Ici, nous allons évoquer l’histoire d’une belle « success story », celle de Safir, une marque née à Siliana pour finalement se rendre compte que l’entreprise est indissociable de son terroir.

Il est certain qu’il est nul besoin de mettre le cap sur Siliana pour découvrir les produits de Safir, une entreprise d’agroalimentaire tunisienne qui fait des éclats à l’international et qui grâce à une grande variété de produits de qualité, se fraye une voie royale auprès des consommateurs tunisiens.

Avec des produits stars comme la tomate pelée ou concassée, les artichauts à l’huile d’olive, l’huile d’olive ou encore la salade « mechouia », on peut aisément comprendre pourquoi cette entreprise familiale a remporté au 1er Concours National des Produits de Terroir, tenez vous bien, 8 médailles (entre or, argent et bronze) et un Prix d’Excellence.

D’ailleurs, c’est sur place et dans les entrailles de l’unité de production de Siliana que l’on comprend davantage que derrière chacun des produits de la marque se cachent une alchimie entre le terroir et le savoir-faire des hommes. L’usine, moderne et disposant des dernières installations pour l’extraction des huiles essentielles ou pour la récolte de jus d’olive, emploie jusqu’à 700 personnes lors des saisons de récolte d’olives, des tomates, de caroube ou du romarin.

Un petit tour du côté de Bargou, Kessra et El Mansoura, située à uniquement 10km du gouvernorat de Kairouan, permet de contempler les forêts d’oliviers, âgés de plus de 1000 ans et l’eau des sources de Bou Rouiss et Bou Saâdia qui irriguent les parcelles agricoles. C’est au milieu des terres que l’on saisit les secrets d’un territoire qui a mis en valeur la relation de respect entre la nature et les hommes.

Une fois à Siliana, vous comprendrez mieux pourquoi cette entreprise se différencie des autres. Cette différence se concrétise au niveau des relations humaines qui relient l’employeur à ses employés. Des dizaines d’ingénieurs, des jeunes filles âgées de moins de 30 ans, font partie des employés de l’équipe engagée de cette entreprise, et se sont elles, entre autres, qui se cachent derrière le succès fulgurant de cette marque dont les produits que l’on voit sur le marché local ne représentent que 5%.

Safir est une entreprise familiale dont la naissance remonte à deux générations. Les fondateurs avaient démarré l’activité en se focalisant sur l’extraction des huiles aromatiques, au sein de la forêt dans des chaudrons en cuivre. Aujourd’hui, Sadir continue à offrir ce même produit, en étant à la pointe de la technologie.

L’entreprise a réussi à mettre en place des brevets internationaux de produits qui sont distribués dans plus de 40 pays. La marque n’arrête pas de remporter des marchés à l’international et rafle des prix aux divers concours auxquels elle participe.

Dans cet épisode, on ne va pas vous parler des certifications bio et de l’engagement éthique et équitable de la marque ni de la politique de l’entreprise pour la protection de l’environnement (qui a mis en place un département de compostage, de transformation de déchets et de production d’énergie bio nécessaire pour le fonctionnement de ses unités).

On va plutôt revenir sur Siliana et son potentiel. Ce gouvernorat, situé à environ à 150 km de Tunis, abrite le célèbre Zema, lieu de la grande bataille de la 2ème guerre punique. Bien plus que ça, les spécialises recensent environ 1800 sites et points d’intérêt. Siliana est connue par sa spéléologie. D’ailleurs « Ain Dheheb » est considérée par les amateurs comme l’une des plus belles grottes du monde.

Pour ceux qui veulent programmer une randonnée ou un week-end, n’oubliez pas que vous pouvez aussi faire du trekking, des visites archéologiques dans le site de Makaros, et passer la nuit dans les écodômes de Djebel Bargou, ou l’auberge de jeunesse de Kessra.

Pour écouter le soundcloud:

LEAVE A REPLY