Tunisie2020. Et en dehors des salles de conférences, vous avez prévu quoi?

0
225 views

C’est en lisant l’article du http://www.huffpostmaghreb.com sur la COP22 et son impact sur le tourisme au Maroc ( Pour lire l’article : http://www.huffpostmaghreb.com/2016/11/18/cop22-aubaine-tourisme-maroc_n_13074334.htmlTOURISME) que mes pensées se sont tournées vers le grand événement tant attendu de Tunis : Tunisia 2020 (http://www.tunisia2020.com ) Par Amel DJAIT

Alors que nous sommes à peine à une semaine de l’événement, Tunis et sa banlieue sont toujours dans le même état. J’ai fait une promenade de 12 kms le long de la zone touristique de Gammarth, l’état est désolant: ordures, arbres morts, trottoirs cassés, bouches de l’ONAS découvertes, éclairage public éteint…. Le parallèle est douloureux mais nécessaire !

Pour organiser la COOP22 à Marrakech du 7 au 18 novembre, les autorités s’y sont pris bien à l’avance ! Si l’événement a enregistré la participation de 25.000 à  30.000 personnes selon les premières estimations, l’opportunité de « rebooster » l’activité touristique dans le pays a été étudiée, gérée et exploitée.

4,2 millions de touristes ont visité le Maroc pendant le premier semestre 2016 enregistrant une baisse de 2,6% par rapport à la même période en 2015, selon les chiffres de l’Observatoire du tourisme. Le Maroc a déployé tous ses moyens et savoir faire pour tirer profit de l’événement COOP22. Marrakech a été prise d’assaut. Il n’y avait plus aucune chambre, siège d’avion, restaurant ou taxi de libre ! Et c’est tant mieux !

Mais là ou je veux attirer l’attention, c’est que l’article mentionne que le Maroc a mis les grands plats dans les petits et s’est parfaitement préparé pour recevoir l’événement : «La ville n’avait d’ailleurs pas fait les choses à moitié pour accueillir ces dizaines de milliers de personnes de tous les continents. Avenues entièrement refaites et bordées de fleurs et palmiers, services de bus et taxis électriques gratuits pour les participants, déploiement sécuritaire impressionnant, mobilisation de tous les hôtels et maisons d’hôtes… Marrakech a fait peau neuve en un temps (presque) record », lit-on dans l’article.

Si la ville a affiché complet pendant douze jours, l’événement a été bénéfique  pour passer un message encore plus important: « Le Maroc a montré qu’il était capable d’organiser des grands événements à l’instar des grandes villes européennes ». Dans les milieux concernés, le bilan est positif : « La notoriété et l’image de Marrakech laissées par la COP22 doivent … augurer d’une année 2017 fertile pour le tourisme marocain ». Voilà aussi et surtout l’enjeu! Avec le Festival international du film de Marrakech qui se tiendra dans quelques jours, l’exposition du Maroc a de fortes chances de se maintenir sur une pente ascendante.

Pour moi, s’il s’agit incontestablement pour la Tunisie de repenser son bâclage d’image des JCC, il est important d’éviter de se donner en spectacle pour la conférence Tunisie 2020. Et pour cela, n’est-il pas déjà trop tard ?

Pour finir, j’ai consulté le site web de Tunisie2020. Dans la fiche pratique dédiée au Divertissement, seul un lien PDF vers le « Residence Golf Club » est valide. Mais suis-je bête ! Les investisseurs ne viennent pas pour se divertir mais éventuellement et exclusivement pour jouer au golf: http://www.tunisia2020.com/informations-pratiques/

 

 

LEAVE A REPLY