Figues de barbarie de Zelfène, le roi des fruits

0
1 306 views

Hindi Zelfène ya Wakkel ! Qui n’a pas entendu au moins une fois cette phrase dans un marché, chez un marchand de légumes ou même lu Zelfène sur un écriteau dans un supermarché informant de la localité de production du fruit ? Vous l’avez compris, Zelfène est la capitale – symbole de la production de la figue de barbarie du pays. Un fruit fortement apprécié des tunisiens puisqu’ils l’appellent « Soltane El Gualla », littéralement, le roi des fruits.

Zelfène est une localité de Kasserine, deuxième plus grand gouvernorat en termes de superficie après Tataouine. La région abrite 1/3 des forêts du pays, 75% de ses monuments archéologiques et demeure le cœur de la Tunisie Berbère. Avec des villes importantes et des cités antiques comme Thala, Sbeitla et Haidra, Kasserine dispose de tous les atouts pour devenir une destination culturelle incontournable en attendant d’être valorisée. Ici, outre les figues de barbarie, on apprécie les pommes de Sbiba et l’exceptionnel agneau de Kasserine, qui s’alimente de thym et de romarin et dont la chair est l’une des meilleurs du monde!

Pour en revenir aux figues de Barbarie, celles-ci se récoltent entre août et octobre et la vie de la région s’articule alors autour de ce fruit et de son « business ». Sur les routes  croiser des camions remplis de caisses de fruits est quotidien. En pleine campagne, le « hindi » est vendu au Kg dans des sachets en plastique ou dans des caisses par des femmes et des enfants. Des fois, il arrive que l’on croise toute la famille sur un petit marché local ou sur le bord de la route ou à l’ombre d’un arbre pour vendre la récolte de la journée. figues

Mais ne vous y fiez pas, la figue est difficile à cueillir à cause de ses épines. C’est bien pour cela que les vendeurs proposent généralement de peler le fruit lors de la vente avec l’aide d’un couteau.souk hmouda

Une fois pelée, la figue de barbarie est un fruit très doux dont la chair est granuleuse, contenant des petites graines noires.

Selon les variétés, les fruits varient de couleurs et passent du rouge au blanc et du jaune à l’orangé. En Tunisie, on produit à partir du fruit une excellente confiture et une délicieuse mélasse. Depuis peu, des producteurs produisent de l’huile de pépins de figues de barbarie, de la poudre nopal, des fruits séchés, des raquettes, etc.

La figue de Barbarie apporte de la vitamine C, des minéraux et des oligo-éléments. Sa teneur en fibres est élevée et son apport calorique faible. La figue fruit est utilisée en tant qu’anti-inflammatoire, antivirale, antibactérienne, anti-oxydante (le stress), anti-ulcère, antidiabétique (diabète type 2), antirides (elle contient la vitamine E), anti-cancer. Cicatrisante, la figue qui est aussi cultivée au Maroc, en Sicile et en Espagne, diminue le cholestérol et l’obésité. Pressée à froid, l’huile de pépin de figue de barbarie est un puissant anti-âge. C’est une huile qui efface les  rides et les cernes. Elle traite les affections cutanées comme le psoriasis, l’eczéma, l’acné et l’utopie.
figues1

La figue de Barbarie est un fruit cultivé dans plusieurs régions de Tunisie dont Kairouan, le Nord et le Cap Bon.

La Tunisie renferme 600 000 hectares de cactus. A Kasserine, cette culture couvre 83 mille hectares dont 25 mille sont situés dans la seule zone de Zelfene et produit annuellement 100.000 tonnes de fruits.Le cactus joue un rôle important dans la lutte contre l’érosion du sol et la désertification.

Amel DJAIT

LEAVE A REPLY