Moez Boudali ou le perpétuel défi

0
946 views

Moez Boudaly (MB) est hôtelier. Il est le premier à introduire le Bar Lounge dans son concept moderne à Tunis après avoir travaillé pour une chaîne hôtelière internationale sur les Côtes de Carthage et vient de lancer le Mirage Lounge & Restaurant ; un beach très tendance qui s’est hissé au top des lieux à la mode de Hammamet.

MB est-il pour autant le premier à lancer un « beach » mixant le style Ibiza à celui d’Hammamet ? Pas du tout, il est le premier à faire aussi grand, aussi ambitieux, aussi vite,…Et aussi bien pensé ! Quand je le retrouve en tenue de sport un dimanche à 12h 00 pour visiter les lieux, il esquisse en regardant la foule affluer, un sourire au coin des lèvres. Le sourire de ceux qui réussissent parce qu’ils osent !
Quel est le concept du « Royal Mirage » ? Qu’a-t-il de si particulier pour remporter un franc succès aussi vite ? Est-ce les 3300m2 de plage aménagée, la décoration raffinée, la cuisine savoureuse composée de produits frais, les Dj qui montent aux platines à partir de 19h jusqu’à minuit et les 120 serveurs qui courent dans tous les sens au service d’une clientèle familiale, branchée, aisée qui font le succès de ce lieu ?

MirageCet endroit ressemble aux tunisiens qui veulent se « kiffer » la vie. Ici, un seul principe prime : « Enjoy Life! « Cet endroit est le temple de la joie de vivre, des gens sous stress qui ont besoin de s’amuser et de passer un bon moment entre amis ou en famille….Ici, nous avons pensé à tout, au confort des clients avec des paillotes individuelles où il peuvent régler la musique et disposer de leurs boissons fraîches, à leur sécurité en mettant des tiroirs avec des clefs, à leur divertissements avec un programme musical de qualité, etc.. Nous avons aussi optimisé les conditions de travail du personnel que nous avons voulu jeune, dynamique, habillé en short et tee-shirt et gérant des carrés Vip… » répond MB.

MirageEt ca marche car le Royal Mirage ne désemplit pas. Trouver une place surtout en weekend est un parcours du combattant. Ici, on sert plus de 800 pizzas /jour et des pâtes à la langouste divines! L’établissement facture une moyenne de 90 Dt/ personne. L’investissement de ce lieu de restauration et de divertissements s’élève à un million de Dinars.

En ces temps de crise et malgré la morosité ambiante, MB est-il un ovni dans ce monde du tourisme et de la restauration qui déprime en Tunisie ? « L’argent est là mais il faut trimer pour le gagner. Tout est à faire dans notre secteur et il faut vraiment profiter de cette crise pour améliorer le service de nos structures, former le personnel, rétablir une relation de confiance avec le client… Je connais la mentalité du tunisien ou de l’algérien dans mes hôtels de Tunis, ce sont des clients exigeants à qui il faut savoir répondre …. «  précise MB.

Le Mirage Lounge & Restauarnts  est-il exempt de critique? N’est-il pas déjà victime de son succès? Serein et réaliste, MB répond :«  Le service est toujours perfectible. L’écoute et la porte sont les clefs de voûte pour réussir. A la porte du Mirage Lounge & Restaurant, il y’a mon fils avec une équipe solide et professionnelle de sécurité et de physionomistes. Nous avons crée ce lieu en un mois. L’année prochaine, nous promettons plus et mieux et prévoyons notamment un ponton pour les bateaux » !

Lorsque Moez Boudaly s’en va vers des clients pour les saluer, j’imagine Hammamet abritant 10, 20, 50 établissements de ce genre et de cette catégorie !Je les imagine tous pleins à craquer, …J’imagine des bateaux de croisière venant de méditerranée du nord pour un plat d’ huîtres de Bizerte,…J’imagine Hammamet renaître de ses cendres…

Mamou

Pour en savoir plus: 

https://www.facebook.com/MirageLR/?fref=ts

LEAVE A REPLY